Les armées blanches.

Les armées blanches.

Marina Grey et Jean Bourdier.

Editions Stock 1968.

les armées blanches arnaud pattin

Décembre 1917, la révolution bolchevique vient d’avoir lieu. Partout en Russie, les soviets cherchent à étendre et à consolider un pouvoir encore précaire en brisant les oppositions. Mais, quelque part sur le Don, une poignée d’hommes, officiers pour la plupart, se rassemble pour entamer la lutte contre les nouveaux maîtres de la Vieille Russie : les « Volontaires » -qu’on appellera bientôt les « Blancs »…

Ils ne sont encore que quelques centaines, mais moins d’un an plus tard, ils seront des centaines de milliers dans toute la Russie, de la Sibérie à la Crimée et de la Baltique au Caucase. Leur guerre impitoyable et héroïque contre le pouvoir soviétique va durer trois ans. Trois ans au cours desquels ils frôleront à plusieurs reprises la victoire, manquant de prendre Moscou, parvenant jusque dans les faubourg de Saint Petersbourg, jetant Lénine au bord de la capitulation et occupant, à un moment, plus de la moitié de l’immense territoire russe.

Cette épopée si mal connue, cette phase d’histoire contemporaine qui faillit changer le destin du monde, n’avait jamais été racontée dans son ensemble.

S’appuyant en bonne partie sur des archives et des témoignages encore inédits, Marina Grey et Jean Bourdier ont voulu la faire revivre avec ses véritables couleurs et sa véritable signification.

Notons au passage que Marina Grey est la fille du général Dénikine et qu’elle fut mariée à l’historien Jean François Chiappe.

0 commentaires à “Les armées blanches.”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus