Le Recueil d’Arras.

Visages d’Antan. Le Recueil d’Arras (XIVe–XVIe siècles)

Editions du gui-2007.

visages-dantan-le-recueil-darras-xivexvie-siecles arnaud pattin

 

Un recueil de 289 dessins de portraits peints à la pointe graphite ou à la sanguine du peintre héraldiste Jacques Le Boucq. Ces dessins apportent un témoignage exceptionnel sur l’art du portrait depuis le XIVe siècle jusqu’au milieu du XVIe siècle.

Cet ouvrage a reçu le Prix FOULD 2008, décerné par l’Institut de France (Académie des inscriptions et belles lettres).

Le Recueil d’Arras, conservé à la Bibliothèque-Médiathèque d’Arras), réunit 289 dessins de portraits, pour la plupart de Jacques le Boucq, peintre-héraldiste de Valenciennes (vers 1520 ? – 1573).

Presque tous sont copiés d’après des sculptures (surtout des gisants) ou des peintures dont ont été relevés précisément les traits des visages.

Ces dessins permettent souvent de connaître les physionomies de personnages dont on ne possède pas d’autres représentations. Ils apportent également un témoignage exceptionnel sur l’art du portrait depuis le XIVe jusqu’au milieu du XVIe siècle, essentiellement dans les anciens Pays-Bas.

Cette édition, plutôt que de conserver le classement généalogique de l’original, regroupe les portraits en ensembles correspondant à l’œuvre des artistes copiés ou de leur entourage, tels que Jan van Eyck, Robert Campin, Roger van der Weyden, Joos van Clève, Jan Gossaert, Jan Mostaert, Jan van Scorel, Jan Vermeyen, Anthonis Mor, Willem Key.

Chaque dessin, reproduit à sa taille originale, est accompagné d’une notice sur le personnage représenté et autant que cela est possible, d’une reproduction de ses armoiries. 120 personnages sont accompagnés de leurs armes dans les notices. Une introduction établit l’histoire du recueil, le situe dans le cadre des intérêts iconographiques qui se développent au XVIe siècle et montre son intérêt aussi bien sous l’angle généalogique qu’artistique.

L’ouvrage a été édité dans les conditions d’un fac-similé (qualité du support et des reproductions, taille réelle des dessins…).

Les auteurs livrent une étude approfondie de ce manuscrit, résultat de très nombreuses années de recherches. Les personnages représentés viennent presque tous des Anciens Pays-Bas avec des portraits de souverains, des ducs de Bourgogne avec leur entourage et ausi de grandes familles comme les Croy, les Borselen, les Châtillon, les Egmont, les Lalaing, etc.

Les auteurs : Albert Châtelet, professeur honoraire d’histoire de l’Art à l’université Marc Bloch de Strasbourg avec la participation de Jacques Paviot, professeur d’histoire du Moyen-âge à l’université Paris XII.

Impression en quadrichromie sur papier d’édition à base de coton. Dos arrondi reliée en toile du Marais, complété de signet et tranchefile. Marquages réalisés à chaud. Jaquette à l’américaine imprimée en couleurs et pelliculée. – 500 pages – Textes en Français

 

 

0 commentaires à “Le Recueil d’Arras.”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus