Sang noir

 

Sang noir

 Bertrand Hell.

Chasse, forêt et mythe de l’homme sauvage en Europe. Paru le 15 mai 2012.

Essai (broché) éditions l’œil d’or.

 sang noir bertrand hell arnaud pattin

LE SANG NOIR, c’est le sang du cerf en rut, tué lors de la chasse, celui du sanglier, vieux mâle solitaire ; mais aussi celui qui coule dans les veines du chasseur à l’automne, ou encore de l’homme des bois, du loup-garou, de l’enragé, du possédé. Il préside aussi à la poursuite céleste des pléiades par Orion. Analysant la pratique de la chasse, en France et en Europe, Bertrand Hell retrace, à travers le motif central du sang noir, les multiples aspects du mythe de l’homme sauvage, dont il est la métaphore dans notre culture. S’adonner à la chasse, c’est s’abandonner au flux sauvage, risquer de passer sous son empire ; il y faut donc des règles précises. mais la passion peut devenir fureur, et fièvre dangereuse. De la méditerranée à la Sibérie, mythes et mythologies illustrent ces débordements ; le thème touche à la cosmologie, à la théologie, à la médecine, il organise en profondeur l’imaginaire de notre culture, et l’on verra que saint Hubert s’inscrit dans la filiation d’Artémis, la divine chasseresse. 

 

Première partie : la fièvre de la chasse.

Deuxième partie : les fureurs noires.

Troisième partie : le mythe de la chasse sauvage.

Quatrième partie : l’ordre signifiant du sauvage.

Ouvrage couronné du prix de l’Académie française en 1995.

quelques illustrations.

 cranach loup garou

 

 

0 commentaires à “Sang noir”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus