• Accueil
  • > Archives pour octobre 2019

Archives pour octobre 2019

carta marina

Carta marina.

Olaus MAGNUS.

Traduit par Elena Balzamo

Editions josé Corti.2005

olaus magnus carta marina arnaud pattin

La Carta marina n’est marine que de nom, car elle représente non seulement les mers et les côtes, mais aussi l’intérieur des terres, tous les pays autour de la Baltique, tels qu’on se les imaginait au XVIe siècle : la Suède (avec la Finlande), la Norvège, le Danemark, la Russie, la Lituanie, la Pologne, l’Allemagne, la Hollande, mais aussi… la légendaire île de Thulé, les grands monstres marins et les serpents de mer fabuleux. Elle fut imprimée à Venise, en 1539, mais son auteur était suédois. A la fois humaniste et catholique intransigeant, Olaus Magnus (1490-1557), dernier archevêque de Suède sacré à Rome, dut quitter son pays devenu protestant pour vivre en exil d’abord à Dantzig, en Pologne, puis en Italie. Sa célèbre Carte fut ainsi élaborée et éditée à l’étranger ; elle est à la fois une œuvre érudite, une arme de combat, censée montrer aux Européens la grande valeur des territoires que Rome était en passe de perdre, un témoignage poignant de l’amour pour la Suède et un bel exemple de la cartographie renaissante.

Les créatures fantastiques et les scènes de la vie quotidienne, les prodiges naturels et les personnages de l’histoire scandinave ancienne s’avoisinent dans l’espace de la Carte et se croisent, formant une multitude d’histoires : faits divers et récits fantastiques, observations ethnographiques et contes de fées… La Carte raconte les histoires, et Elena Balzamo (essayiste et traductrice, spécialiste des littératures scandinaves) raconte l’histoire de la Carte, en décrivant les circonstances de sa création au lendemain de la Réforme en Suède, la vie aventureuse de son créateur, le milieu dans lequel il évoluait, un milieu cosmopolite qui, malgré les dissensions religieuses, était encore profondément uni : l’érudition était un bien véritablement commun, et le trésor de connaissances restait un et indivisible.

 

L’écriture runique et les origines de l’écriture

L’écriture runique et les origines de l’écriture

Alain de Benoist.

Editions Yoran Embanner 2017.

l'écriture runique alain de benoist arnaud pattin

 

Utilisée par les Germains à partir du Ier siècle de notre ère pour transcrire diverses langues germaniques antérieurement à l’alphabet latin, puis concurremment avec lui, l’écriture runique, attestée par plusieurs milliers d’inscriptions, reste à certains égards une énigme. Du fait de son apparition relativement tardive, les spécialistes se divisent entre ceux qui la font dériver du latin, ceux qui la rattachent à l’alphabet grec et ceux qui font appel aux alphabets nord-italiques (ou « nord-étrusques »). Mais aucune de ces solutions n’est de nature à expliquer les particularités spécifiques de l’écriture runique : l’ordre des lettres, qui diffère totalement de celui des alphabets méditerranéens, leur regroupement en trois séries immuables de huit runes (les ættir), le fait que chaque rune porte un nom qui lui est propre (le phonème initial de ce nom déterminant la valeur phonétique de la rune), etc.

En s’en tenant aux données strictement scientifiques, à l’exclusion de toutes les interprétations fantaisistes qui ont fleuri depuis deux siècles, ce livre reprend l’ensemble du dossier. Il examine les arguments en présence, aborde la question d’un usage symbolique ou « magique » des runes antérieur à leur usage comme écriture, s’interroge sur la possible homologie des ættir et des trois phases du cycle lunaire, puis dresse un bilan plus général de ce que l’on sait actuellement sur l’apparition et la diffusion de l’écriture en Europe.

Alain de Benoist, écrivain, philosophe, est l’auteur d’une centaine de livres consacrés surtout à la philosophie politique et à l’histoire des idées, mais aussi à l’histoire des religions, à l’archéologie, à la protohistoire et aux traditions populaires.

On a beaucoup écrit sur les runes mais ici, on est loin d’une approche ésotérique. Il s’agit d’une étude sérieuse par quelqu’un qui connaît parfaitement le sujet.

 

 




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus