Archives pour mars 2022

Le massacre de Katyn

Le massacre de Katyn.

Victor Zaslavsky.

Editions du rocher, octobre 2003.

Collection démocratie ou totalitarisme, dirigée par Stéphane Courtois.

victorzaslavskylemassacredekatyn

Remis en lumière par le film de Wajda en salle en Avril 2009, le massacre de l’élite polonaise en 1943 n’était pas, comme on l’a longtemps cru, l’œuvre des nazis, mais bien celle de Staline.

Katyn, avril 1940: une clairière dans une forêt de Biélorussie. Une fosse gigantesque. Au fond, en couches superposées, 4 100 cadavres d’officiers assassinés d’une balle dans la nuque.

Découvert en 1943, ce massacre a pendant des décennies été attribué aux nazis. Mais avec la chute de l’URSS, les archives ex-soviétiques ont révélé, sans discussion possible, que le 5 mars 1940, c’est Staline et tout le politburo qui avait ordonné la mort de 25700 personnalités polonaises, dont les officiers prisonniers de guerre.

Cet ordre, immédiatement exécuté dans le bois de Katyn, participait du génocide de classe mis en œuvre par Staline contre les élites d’une Pologne dont il venait de se partager la dépouille avec Hitler.

Puis se fut pendant cinquante ans la lutte acharnée du régime soviétique pour camoufler sa responsabilité dans ce crime de masse et fuir sa culpabilité.

Victor Zaslavsky expose ici les pièces inédites de ce terrible dossier où crime et mensonge communistes se mêlent étroitement.

Historien d’origine russe, Victor Zaslavsky a enseigné à l’université de Leningrad avant de quitter l’urss pour exercer ses talents dans les plus grandes universités américaines et canadiennes. Il s’st fixé depuis de longues années en Italie où il enseigne à l’université Luiss-Guido Carli de Rome. Auteur de nombreux ouvrages sur l’URSS et le communisme, il a en particulier publié en 1997 un ouvrage très remarqué : Togliatti et Staline : le parti communiste italien dans la politique extérieure de l’URSS.

katyn arnaud pattin

 

Morts pour raisons diverses.

Morts pour raisons diverses:

enquête sur le traitement des prisonniers de guerre allemands dans les camps américains et français à la fin de la Seconde guerre mondiale.

Auteur James Bacque
Traduit par Catherine Ludet
Éditeur Sand, 1990
ISBN 2710704625, 9782710704621
Longueur 319 pages

morts pour raisons diverses james bacque pattin arnaud

James Bacque est un romancier , historien et éditeur de livre, né le 19 mai 1929 à Toronto.

Il était un écrivain de fiction grand public et essayiste avant de tourner son attention, en 1989, sur le sort des soldats allemands détenus comme prisonniers de guerre par les Alliés après la Seconde Guerre mondiale.

 

Printemps 1945. On sait aujourd’hui que les lois internationales qui protégeaient les prisonniers allemands dans les camps américains et français n’ont pas été respectées. Et que plusieurs centaines de milliers d’entre eux sont morts en quelques mois. Comment ? Dans quelles conditions ? C’est le sujet de ce livre, qui a le mérite de combler une lacune de notre histoire trop souvent manichéenne.

 

 

 

 




Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus