• Accueil
  • > Archives pour juillet 2022

Archives pour juillet 2022

Mai 1940. La bataille des Flandres, mémoires d’un combattant.

mai 1940 Arnaud pattinMai 1940

Henry de la Falaise

La bataille des Flandres, mémoires d’un combattant.

Presses des  œuvres littéraires 1978.

Descendant d’une vieille famille vendéenne, henry de la Falaise naquit en 1898 à Saint Cyr l’Ecole non loin de la célèbre école où son père exerçait en qualité de lieutenant instructeur.

Dès son plus jeune âge, il connait les rigueurs de la vie militaire qu’il admire et respecte. Bachelier es lettres en 1914, il est engagé volontaire le 7 avril 1915, c’est-à-dire à l’heure la plus cruciale de la première guerre mondiale. Il a alors 17 ans. Soldat valeureux-il est plusieurs fois cité et médaillé de la croix de guerre et de la croix du combattant volontaire- il termine la guerre dans les chars de combat après avoir été plusieurs fois grièvement blessé. La paix étant revenue, il décide d’embrasser une carrière de cinéaste aux États- Unis. En 1932, il sort le premier film en couleurs de l’après guerre, intitulé « le gong ». En 1934, son deuxième film « Kliou » est primé au festival du cinéma à Moscou. En 1939, son sens du devoir envers la Nation lui fait quitter l’Angleterre où il avait élu domicile depuis quelques années et solliciter un engagement volontaire dans les forces armées en qualité d’agent de liaison à la mission franco-britannique. Dès décembre, il est affecté au 151e RI de la 42e division. Transféré en février 40 au 12 e Lanciers du CEB, opérant étroitement avec les 1ere et 2 e DLM dans la région du nord, il connaitra toutes les affres et les avanies de la défaite des premiers jours. Encerclé à Dunkerque, évacué en Grande Bretagne et réaffecté sur sa demande au 505e régiment de chars à Vannes le 9 juin 1940, il est fait prisonnier le 17 juin…pour s’évader le 29 ! démobilisé le 6 janvier 1941, il se réinstalle aux États Unis après avoir vainement essayer de se faire réengager dans les Forces Françaises Libres.

Mentionné au livre d’or de la ville de Dunkerque sous le numéro 12156.

185 pages divisées en 23 jours ; quelques illustrations.

 

 

 

 




Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus